Voi·es·x de résistance

"Si on est unis et on parle de ce problème, il pourrait y avoir un changement.

C'est comme faire une manifestation pour que nous, on ait la liberté."

Asergerech Ali, avec la traduction de Dibora Yusef

Présentation

Voi·es·x de résistance est un projet de création sonore et citoyenne portant sur les voix peu audibles en démocratie. Le projet vise à comprendre diverses expériences de migration contrainte, à partir des points de vue des personnes qui les vivent. Le projet s'articule autour de la création d'un discours collectif, construit avec des requérant·e·s d'asile dont la demande de séjour a été refusée ou au bénéfice d'un statut provisoire.

 

Voi·es·x de résistance partage publiquement la matière recueillie:

  • par le biais de formations pour des étudiant·e·s ou professionnel·le·s du champ de la santé, du social, de la culture
  • en organisant des événements culturels autour d'une installation sonore et visuelle réalisée à partir de la matière

Le contenu sonore est également confronté à diverses audiences en fonction des thèmes (critères d'obtention des permis, expérience de l'incertitude, apprentissage du français, obstacles à la scolarisation, santé mentale). Ces actions fournissent une nouvelle matière sonore et visuelle, à partir desquelles une documentation est créée afin de construire, progressivement, de nouveaux espaces de réflexion.

 

L'ambition du projet est d'approcher un peu plus une réalité peu connue et de construire une langue commune, en croisant les récits des personnes impliquées, avec ceux des traducteur·ice·s essentiel·le·s à leur compréhension et ceux des initiatrices du projet, Lorraine Odier et Lucie Schaeren. Il s'agit de parler de migration contrainte avec les personnes concernées, dans une démarche participative.

Événement public à l'église Saint-François, 20.01.2022

Les première rencontres avec les participant·e·s ont eu lieu devant l'église Saint-François, aux arrêts de bus.

Le dessin comme support d'écoute

Écouter les entretiens et laisser la main dessiner et écrire, puis partager les dessins avec les personnes qui parlent / L.Schaeren

Le son, vecteur des voix

Les trois lecteurs audio suivants vous permettent d'écouter: 1/ les pistes de l'installation 2/ le récit de la rencontre 3/ les prémices du projet. En cliquant sur le signe >>, vous pouvez écouter les pistes suivantes.

Processus: workshop de voix, écoute, montage, traduction

Équipe

Équipe

Lorraine Odier, Gabrielle Chappuis et Lucie Schaeren, Andreas Paragioudakis

 

Participant·e·s

Asergerech Ali, Negasi Behre, Ali et Leïli Shahbazi, Cyprain Nweke

 

Traducteur·ice·s

Aziz Salihi, Dibora Yusef, Edmond Veneziani, Nemat Mohammadi, avec l'aide de Yasser Shahbazi

 

 

Soutiens financiers